Bastia - Nice

 

 

Didier Digard dans le groupe face à Bastia

 

Didier Digard

Didier DigardArchives NM


 

Remis de blessure, Didier Digard a été convoqué par Claude Puel dans le groupe niçois en vue du déplacement à Bastia samedi (20h, 25e journée de L1).

Mahmane Traoré fait lui aussi son retour après avoir disputé la CAN.


Romain Genevois et Jérémy Pied ont déclaré forfait.

Dario Cvitanich est toujours à l’infirmerie.

 

 

 

 

 

le groupe niçois :



Bastia - Nice


15/02/2013

20H



  Claude Puel a retenu un groupe élargi de 21 joueurs pour le déplacement à Bastia samedi. Romain Genevois et Jérémy Pied sont forfaits. Digard revient de blessure, Traoré de la CAN.

Gardiens : Delle, Ospina


Défenseurs : Civelli, Gomis*, Kolodziejczak, Palun, Pejcinovic, Puel, Rougeaux


Milieux : Abriel, Anin, Bruins, Dao Castellana, Diaz, Digard, Eysseric, Meriem, Traoré


Attaquants : Bauthéac, Bosetti, Maupay

 


Absents



Cvitanich, Fofana, Genevois, Hennion, M'Bow, Pentecôte, Pied (blessés),

 

 Bahoken (suspendu),

 

Berthomier (choix de l'entraîneur)

 


16-02-2013-22-18-28.png

 

Renato Civelli : « La victoire est logique »

         

« On a su jouer, la victoire est logique je pense. Personnellement, j'adore les ambiances comme ça, ça me rappelle mon pays. Les gens sont chauds, ils poussent leur équipe, peu importe s'ils vous insultes.L'europe ? Quand on est en haut, il faut gagner pour y rester.
Cette victoire, elle est pour les niçois qui n'ont pas pu venir. Les priver de déplacement, c'était la solution la plus facile, peut-être pas la plus intelligente. »

(au micro de beIN Sport)

 

 

Nice «ne pense pas à l'Europe»

Nice, avec «la manière et l'état d'esprit», s'est imposé à Bastia (1-0) ce samedi soir. Si les Aiglons pointent au quatrième rang, à trois points du podium, Claude Puel assure que pour l'heure son groupe «ne pense pas à l'Europe».

Claude Puel (entraîneur de Nice) : «On a assisté à un très bon match de la part des deux équipes, même s'il y a eu des cafouillages, ils nous ont opposé une belle réplique. C'est un très bon résultat pour nous avec la manière et l'état d'esprit, un bon match. L'Europe ? Non, on ne pense pas à l'Europe, on verra en fin de saison où on se situe. L'essentiel c'est d'essayer de ne pas lâcher le groupe qui y prétend, mais on a pas mal de problèmes d'effectifs, avec un groupe pas pléthorique, beaucoup de jeunes et pas mal d'éléments sur la touche. (L'efficacité du jeune Maupay) Plus rien ne me surprend, j'ai déjà fait débuter pas mal de jeunes qui avaient 16 ans, certains sont devenus de très grands, j'espère qu'il suivra cette voie. Il est très mûr pour son âge, c'est encore un jeune joueur, mais il ne faut pas qu'il s'arrête en si bon chemin, il faut être aussi vigilant et ne pas trop lui en demander.»

 

puel-reac-bastia.jpg

 

(Photo Presse-Sports)

 

Le But De Maupay ( 61e)


 

 

RayActions




Stats


stats.png

 

Claude Puel : « Avec la manière et l'état d'esprit »


Satisfaction pour l'entraîneur niçois après la victoire de son équipe, bien que diminuée par les blessures, en Corse.

Claude, comment analysez-vous cette rencontre ?
On a assisté à un très bon match de la part des deux équipes. Bastia nous a présenté une solide confrontation. Il a fallu être vigilants et costauds, nous avons fini la rencontre très fatigués car le rythme était élevé. C'est un très bon résultat pour nous avec la manière et l'état d'esprit.

Vous aviez réservé une surprise avec la titularisation de votre fils Grégoire dans le couloir droit de la défense.
Il fait partie des jeunes que j'ai lancés cette saison. Il méritait de débuter, il a quelque chose, tout simplement. Je n'ai pas l'habitude de parler des prestations individuelles mais il a fait un bon match, comme ses partenaires. Pour le peu d'expérience qu'il a du poste c'était très bien.

Le lancer à Furiani, ce n'était pas forcément un cadeau !
C'est vrai mais il faut bien un jour débuter. Ca peut se passer bien ou moins bien. Pour moi, c'est un jeune de plus lancé dans le bain cette saison, même si je conçois que le cas est un peu particulier. Je raisonne de manière professionnelle. Ceux qui me connaissent savent que je n'aime pas le mélange des genres.

Deux forfaits avant la rencontre, Pejcinovic touché aux adducteurs, votre infirmerie se remplit...
On a beaucoup de pépins physiques en ce moment. Palun qui s'est fait mal à l'épaule ce matin, Traoré qui se ressent d'une douleur au mollet n'ont pas pu être du voyage en Corse. C'est d'autant plus beau de faire un tel match et de prendre les trois points avec tous nos absents. On sait que l'on sollicite beaucoup les organismes en ce moment, il faut faire attention mais ce groupe a un tel état d'esprit qu'il peut surmonter ça.

En l'absence de Cvitanich Neal Maupay assure parfaitement l'intérim.
J'aurais bien aimé pouvoir compter sur Dario également, mais il sera encore indisponible face à Reims, il a rechuté de sa blessure aux ischios. Les enchaînements de matchs seront problématiques avec un effectif restreint mais chaque chose en son temps, pour l'instant on savoure, on fera les comptes dans la semaine sur qui on pourra compter pour le prochain match.

Pour revenir sur Neal, troisième but déjà en Ligue 1...
Plus rien ne me surprend, j'ai déjà fait débuter des joueurs à 16 ans, certains sont devenus de très grands, j'espère qu'il suivra leur voie. Il est très mûr pour son âge, mais il faut aussi être vigilant et ne pas trop lui en demander.

Quatrième ce soir, on est obligés de vous parler de l'Europe...
On n'y pense pas. On verra en fin de saison où on se situe. L'essentiel pour nous, c'est de ne pas lâcher ce groupe de prétendants.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 17/02/2013