Guy Roux et l'OGC Nice

 

Pour Guy Roux, l'OGC Nice "peut se qualifier pour la Ligue des Champions"

 

 

Guy Roux, emblématique entraîneur de l'AJ Auxerre et aujourd'hui consultant pour Canal +, a accepté de porter son regard d'expert sur l'incroyable saison de l'OGC Nice.


4e de Ligue 1 et à un point du podium après sa victoire contre Reims, le Gym a bel et bien les moyens de déjouer les pronostics jusqu'au bout selon lui. Entretien sans concession.


Est-ce que la réussite actuelle de l'OGC Nice vous surprend ?


C'est en effet une surprise de voir cette équipe à la 4e place. Je la voyais davantage vers la 8e. Elle bénéficie de l'excellent travail effectué par Claude Puel que je connais parfaitement. J'ai été son concurrent durant les premières années de sa carrière d'entraîneur à Monaco puis à Lille. Je sais comment il travaille. J'ai énormément d'estime pour lui. J'avais trouvé odieux les jugements qui lui avaient été portés dans son club précédent (Lyon, ndlr). Si j'étais le juge, ça ne ferait pas un pli (1).


Comment expliquez-vous l'excellente passe que traverse le club ?


L'équipe dirigeante actuelle me donne l'impression de travailler de façon très raisonnable. Elle a effectué un recrutement intelligent en prenant notamment cet avant-centre argentin (Dario Cvitanich, acheté 400 000 euros à l'Ajax d'Amsterdam et auteur de 15 buts, dont 12 en L1, ndlr)et en gardant les joueurs qu'il fallait. Enfin, l'autre mérite de Claude Puel est d'avoir bien regardé ce qu'il y avait dans son centre de formation. Il est en train de promouvoir des prodiges. C'est ce qui s'appelle du très bon travail.


C'est ce que vous avez fait durant de longues années à l'AJ Auxerre, n'est-ce pas ?


Oui, j'ai essayé. Cela nous a permis de réaliser un doublé Coupe-Championnat en 96, puis de jouer dix-sept fois la Coupe d'Europe...


Votre regard sur le jeune Neal Maupay, seize ans et demi, et déjà trois buts en L1 ?


(Direct). Alors là, il faut y aller mollo pour ne pas le casser.


La livraison de l'Allianz Riviera (d'une capacité de 35 000 places) peut-elle permettre à l'OGC Nice de devenir l'une des places fortes du football français ?


Vous savez, dans ma chambre de gamin, j'avais découpé un poster de Carniglia qui faisait un ciseau retourné pour sauver son équipe lors de la finale de la Coupe de France 1952 entre Bordeaux et Nice (remportée par le Gym 5-3, ndlr).Pour moi, Nice est donc un grand club depuis mon adolescence. En ce qui concerne le stade, ceux qui pensent qu'il va faire gagner de l'argent se trompent lourdement. Ce n'est pas en vendant des casse-croûte et des bières ou des whiskys à des VIP qu'on rentabilise un stade.

A Auxerre, on a mis vingt ans pour le construire, on n'a donc jamais eu à faire d'emprunt. Les dirigeants actuels sont souvent des chefs d'entreprise mais ils ne savent pas toujours compter. Un guignol comme moi et un marchand de camions comme M. Hamel (président d'Auxerre de 1963 à 2009), on a réussi à faire 32 saisons de Ligue 1 en étant bénéficiaire... Un grand stade ne règle pas les problèmes, il peut en créer.


Le risque de l'OGC Nice peut-il être de grandir trop vite ?

                                                                                                 

Lorsque vous réalisez une grosse saison, vous êtes amoureux de vos joueurs. Vous voulez tous les garder. Et après, vous êtes souvent le dindon.


A quelle place voyez-vous l'OGC Nice en fin de saison ?

                                                                                     

Entre la 3e et la 8e. Ça se jouera dans les deux dernières journées.


L'Europe n'est donc pas utopique...

                                                              

L'OGC Nice peut se qualifier pour la Ligue des Champions, bien sûr.



1. Claude Puel réclame 4,95 millions d'euros à son ancien employeur : 3,3 millions de salaires pour l'année de contrat qu'il lui restait au moment de son licenciement en juin 2011, et 1,65 million de dommages et intérêts.


17-12-2010-01-15-38.gif

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Date de dernière mise à jour : 23/02/2013